mz_logo_blanc.png
  • facebook_NB
  • instagram_NB

ARTISTE - PEINTRE - SCULPTEUR

 

Mireille Zagolin, artiste entre le rêve et la beauté tangible

Mireille Zagolin est née en 1958. Elle grandit entre les flancs des montagnes valaisannes, en Suisse. Dès l’enfance, la fanfare et les bals populaires de son village la font rêver. Elle admire et capte tout. Créative, elle commence par modeler dans ses mains la terre du jardin. Farouchement indépendante, Mireille quitte tôt la maison familiale et va s’installer sur les bords du Léman. Elle travaille, bien loin encore de s’imaginer artiste, puis rencontre l’homme qui devient son époux. Ils ont ensemble un fils.

La peinture intervient dans la vie de Mireille presque par surprise. Elle se laisse convaincre par une amie de suivre un cours de peinture sur soie. C’est le déclic. En autodidacte, Mireille se prend de passion et enchaîne les peintures : d’abord sur soie, puis sur toile, des paysages et des nus. Puis s’affranchissant des modèles, l’artiste laisse parler son univers intérieur, volontiers rêveur, mais toujours fondé sur la beauté du tangible. Après quinze ans de peinture, elle éprouve le besoin de passer à la 3D et revenir à pleines mains au corps qui la fascine depuis longtemps. En 2005, Mireille ouvre un atelier de sculpture, à Nyon. Des corps émergent, essentiellement féminins, en terre ou en bronze, dans leurs courbes sensuelles qu’elle aime exagérer. En parallèle, elle continue à peindre. Naissent des silhouettes debout ou semi-allongées, de dos et les reins dévêtus, dans des tonalités rouges, roses, ou tendrement bleutées ; en peinture comme en sculpture, des femmes amoureusement penchées, recueillies ou offertes, suggérées plus que détaillées, parfois oniriques et presque visionnaires, toujours généreuses en émotions, délicates tout en étant solides. L’artiste alterne avec des toiles abstraites, par jeu de couches, et c’est comme si elle se tournait vers la montagne qui l’a vue naître, y puisant sa force : quelque chose d’un mystère minéral est perceptible, une légèreté mais aussi un roc, avec des présences qu’on devine en filigrane.

Son inspiration, Mireille la trouve dans la vie réelle et dans l’être humain dont elle est une fervente amoureuse. La féminité, la rencontre, l’amour et le corps en mouvement en constituent le fil rouge. Mais spirituelle dans l’âme, l’artiste ne se contente pas du terrestre. Plus aérées, ses récentes peintures en témoignent, laissant voir le blanc de la trame. Elles respirent et nous invitent à entrer dans cet espace offert. Dans le blanc lumineux de tous les possibles…

Enjouée et enthousiaste, Mireille Zagolin aime beaucoup partager ses créations avec son public, en ligne, dans son atelier et lors d’expositions.

Visite de l'atelier sur RDV